- l’écologie et le développement durable : le biologique, la consomm’action, les méthodes naturelles de santé - la reconnaissance des valeurs féminines : l’empathie, la coopération, l’attention à la violence, une autre idée de la réussite - être ou paraître : rapport aux autres, rapport à l’argent - la connaissance de soi: le développement personnel, la dimension spirituelle - l’enjeu sociétal : l’implication individuelle et solidaire dans la société, le social avec une dimension locale - l’ouverture culturelle : le respect des différences, le multiculturel.

Les commentaires de sociologues et les enjeux soulevés par les Créatifs Culturels : une enquête passionnante !

En détail: Voici les 6 pôles de valeurs que partagent les Créatifs Culturels : - l’écologie et le développement durable : le biologique, la consomm’action, les méthodes naturelles de santé - la reconnaissance des valeurs féminines : l’empathie, la coopération, l’attention à la violence, une autre idée de la réussite - être ou paraître : rapport aux autres, rapport à l’argent - la connaissance de soi: le développement personnel, la dimension spirituelle - l’enjeu sociétal : l’implication individuelle et solidaire dans la société, le social avec une dimension locale - l’ouverture culturelle : le respect des différences, le multiculturel.

Qui sont les Créatifs culturels? Les Créatifs Culturels pensent globalement et agissent localement.

Il ne s’agit pas d’une nouvelle mode ou d’une étiquette. Il s’agit d’une enquête sociologique sur un échantillon représentatif, qui donne du sens au changement de valeurs que ressentent 17% de la population française, incarnée à 64% par les femmes.

En France, l'enquête* à été réalisée pendant 4 ans, et les résultats sont publiés en 2001. Elle fait écho à une étude américaine réalisée dans les années 90 et à un livre publié en 2000.

L'étude originale de Paul Ray et Sherry Anderson. Dans les années 90, Paul H. Ray, sociologue, et Sherry Ruth Anderson, psychologue, ont mené une enquête. Au départ, l'enquête portait sur les aspirations politiques de la population américaine à voter pour les démocrates ou les conservateurs. Ce qu'ils découvrent va changer le cour de leur étude!

Une majorité de la population nord américaine défendent des valeurs qui ne correspondent à aucun des critères sociologiques traditionnels.

Ces deux chercheurs vont donc mener un groupe d'étude, inventer de nouvelles grilles d'analyses, mener des milliers d'interviews qualitatifs, suivre le parcours de vie de centaines de personnes pour chercher à comprendre qui sont ces porteurs de nouvelles valeurs. L'enquête va durer 10 ans et dépasse aujourd'hui les frontières des Etats-Unis.

Le groupe publie en 2000 un livre sur leurs étonnantes découvertes: " The Cultural Creatives, How 50 million people are changing the World."

Depuis, les études se multiplient sur tous les continents et confirment que cette évolution des mœurs est un avènement majeur du 21ème siècle partout sur la planète. Un changement de paradigme semble être en marche : 1/4 de la population mondiale interrogée aurait changé de valeurs par rapport aux générations précédentes.

Le monde se construit dès aujourd'hui sur quatre critères : le Féminisme - l'Ecologie - la Solidarité et l'Introspection.

38% de la population française aspirent à d'autres valeurs de société. L'étude sociologique a été conduite en France. Elle fait apparaître cinq courants socioculturels: _ les créatifs culturels 17% _ les alter créatifs 21% _ les protectionnistes inquiets 23% _ les conservateurs modernes 20% _ les détachés sceptiques 18%.

Les alter-créatifs et les créatifs culturels sont sensibles à l'ensemble ou à la majorité des six pôles de valeurs du domaine d'étude, ce qui représenterait 38% de la population actuelle. C'est énorme!

Le décalage du monde politique et médiatique par rapport à ces valeurs est flagrant et lourd de conséquences. On ne parle pas de ces changements culturels en cours dans notre pays et dans le monde. Et pour cause. La majorité des classes dirigeantes et communicantes se retrouveraient parmi les 61% de conservateurs, des protectionnistes et des sceptiques.

Une minorité? Un des faits marquant qui ressort des entretiens qualitatifs, c'est que les personnes qui défendent ces nouvelles valeurs de société se sentent peu représentées. Ils estiment que leurs idées doivent être partagées par une très petite minorité dans la population, à peine 5%; pour certains, ils se sentent tellement isolés qu'ils taisent leur réelle vision de la vie et tentent de se conformer aux valeurs dominantes. Hors nous serions près de 20% aujourd'hui à penser et à vivre différemment de ce modèle dominant et 38% à se sentir proche d'une majorité de ces nouveaux repères socio-culturels.

La prise de conscience par les intéressés eux-mêmes et la couverture médiatique de ces changements de société devraient aider à la reconnaissance de ce phénomène socio-culturel majeur.

En France, 17 % des personnes sont des créateurs de culture. Ces personnes sont porteuses de solutions innovantes face aux défis de notre époque. Elles mettent en pratique l'ensemble de ces valeurs dans leur organisation quotidienne et dans leurs choix de vie. En cela, elles se distinguent de la majorité de la population.

En pratique: _ 92% pensent qu'il vaut mieux vivre une vie plus simple, moins axée sur la consommation et la richesse matérielle, 94% n'aiment pas vivre dans le luxe. _ 89% pensent que notre culture, notre société, a besoin d'une place plus importante données aux valeurs féminines, à la sensibilité. _ 86% pensent que l'éducation devrait mettre des sujets comme une meilleure connaissance de soi, le développement personnel et les relations avec les autres au même niveau que la connaissance et les formations professionnelles. _ 80% pensent que le travail devrait apporter une contribution sensible à la société. _ 62% estiment que des changements positifs de leur personnalité, dans leur vie, pourraient contribuer à un changement dans le monde. _ 86% estiment que le multiculturalisme est une valeur très importante. _ 92% estiment que leurs enfants devraient apprendre à accueillir les gens des autres pays et à s'y faire des amis. _ 94% sont préoccupés par les problèmes écologiques.

Dans les villes comme dans les campagnes, les « C.C. » essaiment d’autres manières de vivre, ils sont à la pointe du changement sociétal. C’est bien l’émergence d’une vague de fond.

Chacun pourra s’appuyer sur ces résultats pour prendre confiance, ne plus se sentir isolé, affirmer ces valeurs personnellement et collectivement.

Un nouveau paradigme se passe sous nos yeux dont nous en sommes les acteurs. Cette prise de conscience historique redonne une dynamique sociale positive et encourageante qui touche tout à chacun dans son quotidien: la santé, l'éducation, la politique, le travail, l'agriculture, la science, la philosophie etc.

S'épanouir autrement, c'est possible. Si vous aussi vous vous reconnaissez à travers ces changements de société, et vous souhaitez vous épanouir autrement: consultez notre site Coaching21.

  • Cette vaste enquête a été menée par l’Association pour la Biodiversité Culturelle, laquelle a constitué un groupe de recherche sur plusieurs années, sous la direction scientifique de J.P.Worms, sociologue au CNRS. Les résultats de l'enquête sont publiés dans une livre "Les créatifs culturels en France".

Cordialement,

Frank